Comment faire son choix entre une LOA ou une LLD ?

LOAD ou LLD discuter en groupe

Quand vous voulez changer de voiture, la solution la plus simple et la plus pratique est entre LOA et LLD, et ce qui sera compliqué, c’est de faire le choix entre elles. Les clients les privilégient et les constructeurs les encouragent, même si leur taux de crédit à la consommation est assez bas.

Les clients peuvent être des particuliers ou des entreprises qui cherchent tout simplement à acheter une voiture en location à long terme ou en anglais, leasing. Leur choix entre les deux solutions pour arriver à leur fin se basera sur le nombre de kilomètres qu’ils parcourront par an et il faut en savoir un peu plus sur chacune pour pouvoir être sûr de la décision finale à prendre.

Le principe du leasing

Le leasing ou la location longue durée est un financement qui relie plusieurs acteurs dont :

  • Un client pouvant être particulier ou entreprise qui voudrait obtenir une voiture.
  • Une banque qui se chargera du financement et qui sera propriétaire de la voiture.
  • Un constructeur automobile qui fournira la voiture.

Le client n’est donc pas le propriétaire du véhicule, mais c’est lui qui l’utilisera et il devra seulement payer une somme convenue par mois. Le montant total dépendra du prix original du véhicule choisi, du nombre de kilomètres qu’il sera autorisé à parcourir durant l’année, de la durée de la location ainsi que tous les services liés, tels que l’assurance, l’entretien, etc.

La location avec option d’achat (LOA)

La location avec option d’achat est pour les clients particuliers. C’est plutôt un «crédit-bail» ou «leasing» pour le financement de l’acquisition de véhicules pro. L’entreprise cliente louera une voiture au crédit-bailleur durant une certaine période, bien déterminée dans le contrat. À la fin de cette période, l’entreprise peut dorénavant devenir propriétaire du véhicule, car elle peut lever l’option d’achat. Le crédit-bail a des avantages non négligeables qu’on cite :

  • En ce qui concerne la période de location et le nombre de kilomètres à parcourir dans l’année, ils sont tous les deux négociables dans le contrat.
  • La capacité d’investissement de l’entreprise n’est pas affectée par le prix du crédit-bail, car il ne figure pas dans le passif du bilan.
  • Depuis les bénéfices imposés, on peut déduire le compte de résultat qui inclut les loyers comptabilisés.
  • Pour réduire le prix des autres loyers et bénéficier d’une réduction, il y a possibilité de payer un apport comme premier loyer majoré.
  • Il n’y a pas à payer de frais de remise en état dans le cas où l’entreprise n’achète pas le véhicule.

Comme toute bonne chose, la LOA n’a pas que des avantages, et elle présente même des inconvénients :

  • Les critères du prix d’achat et de la durée du contrat ne sont pas négociables.
  • Les loyers d’un crédit-bail sont plus importants que les loyers d’une LLD.
  • C’est à l’entreprise de payer les entretiens et les réparations.

La location longue durée (LLD)

La LLD concerne plutôt les clients qui louent un ou plusieurs véhicules avec toute charge comprise pour les services secondaires, tels que l’entretien, l’assurance, la réparation, etc. La période de location est comprise entre douze et soixante mois et c’est à l’entreprise cliente de choisir le nombre de kilomètres qu’elle souhaite parcourir durant l’année. Arrivé au bout de la période définie, le client rend la ou les voitures. Voilà comment fonctionne le système de LLD et voilà les avantages qu’il confère :

  • C’est au client de déterminer tous les termes du contrat.
  • Les loyers apparaissent au compte de résultat.
  • Il y a préservation de la capacité d’investissement du client.
  • Le client est au courant de tout montant à l’avance.

Ses inconvénients sont :

  • Le kilométrage défini au début doit, à tout prix, être respecté, sinon, il y a des frais supplémentaires à payer.
  • Quand le client restitue la voiture, des frais de remise en état sont probables.
  • On ne peut pas devenir propriétaire de la voiture.

Comment choisir entre une LOA et une LLD ?

La première des choses à faire avant d’effectuer votre choix, c’est d’évaluer le prix total des locations dans les deux systèmes. Puis en seconde étape, ajoutez toutes les mensualités principales (les apports) et secondaires (l’assurance, l’entretien, etc) au prix total évalué en prenant en considération le choix des prêts à la consommation.

Puis, en troisième et dernière étape, analysez vos conditions personnelles. Si vous roulez énormément et que vous ne voulez pas vous charger de l’entretien, alors c’est la LLD qu’il vous faut, sinon c’est la LOA.