Les différents types d’ETF disponibles sur le marché

Sommaire

Les ETF, ou « exchange traded funds », également connus sous le nom de trackers, sont des produits financiers qui permettent d’accéder facilement et simplement à diverses catégories d’actifs. Ils sont très populaires auprès des investisseurs pour leur faible coût et la possibilité d’ajuster rapidement leur portefeuille. Dans cet article, nous allons passer en revue les principaux types d’ETF que vous pouvez retrouver sur le marché : les ETF indiciels, les ETF gérés activement, les ETF sectoriels, les ETF obligataires et les ETF thématiques.

Les ETF indiciels

Les ETF indiciels représentent la majorité des ETF disponibles sur le marché. Ils ont pour objectif de répliquer la performance d’un indice boursier de référence, comme le CAC 40, le S&P 500 ou encore le MSCI World. Pour ce faire, ils vont investir dans l’ensemble des titres constituant l’indice cible, en fonction de la pondération respective des actions au sein de l’indice.

Avantages et inconvénients des ETF indiciels

Parmi les avantages de ce type d’ETF, on peut notamment citer :

  • Un faible coût : en général, les frais de gestion des ETF indiciels sont moins élevés que ceux des fonds mutuels traditionnels.
  • Une liquidité élevée : étant négociés en bourse, les ETF peuvent être achetés et vendus à tout moment de la journée.

En revanche, les ETF indiciels présentent aussi quelques inconvénients :

  • Un risque de marché : puisqu’ils suivent un indice boursier, les ETF indiciels sont soumis aux fluctuations du marché et pourraient enregistrer des pertes en cas de baisse générale des marchés.
  • Un risque lié à la concentration de l’indice : certains indices boursiers sont très concentrés sur une poignée de grandes entreprises, ce qui peut exposer les investisseurs à un risque accru si ces sociétés venaient à rencontrer des difficultés.

Les ETF gérés activement

Les ETF gérés activement

Contrairement aux ETF indiciels, les ETF gérés activement ne cherchent pas à répliquer la performance d’un indice boursier. Ils font appel à un gérant qui prendra des décisions d’investissement en fonction de ses convictions et de son analyse du marché. Ce type d’ETF est plus rare que les fonds indiciels, mais ils ont gagné en popularité ces dernières années.

Avantages et inconvénients des ETF gérés activement

Parmi les avantages des ETF gérés activement, on retrouve :

  • La possibilité de surperformer le marché : en prenant des positions différentes de celles d’un indice, le gérant peut espérer obtenir de meilleurs résultats.
  • Une diversification accrue : les ETF gérés activement peuvent investir dans des actifs et des secteurs qui sont peu ou pas représentés dans les indices boursiers traditionnels.

En revanche, ils ont également quelques inconvénients :

  • Des frais de gestion plus élevés : la contrepartie d’une gestion active est généralement des frais plus importants que pour les ETF indiciels.
  • Un risque de sous-performance : en cas de mauvaises décisions du gérant, l’ETF peut afficher des performances inférieures à celles du marché.

Les ETF sectoriels

Comme leur nom l’indique, les ETF sectoriels se concentrent sur un secteur particulier de l’économie, comme la technologie, l’énergie, la santé ou encore l’immobilier. Ils permettent aux investisseurs de bénéficier facilement d’une exposition à un secteur spécifique sans avoir à sélectionner individuellement les titres à acheter.

Avantages et inconvénients des ETF sectoriels

Parmi les avantages des ETF sectoriels, on peut citer :

  • Une manière simple de prendre position sur un secteur : ces ETF offrent une solution clé en main pour s’exposer à un segment précis de l’économie.
  • Un potentiel de diversification : en ajoutant des ETF sectoriels à un portefeuille diversifié, il est possible de réduire le risque global en misant sur des secteurs ayant peu de corrélation entre eux.

Toutefois, ils présentent également quelques inconvénients :

  • Un risque sectoriel élevé : en se concentrant sur un seul secteur, l’ETF est plus exposé aux fluctuations propres à ce segment et peut connaître une performance très différente du marché global.
  • Un besoin de vigilance accrue : pour tirer pleinement parti des ETF sectoriels, il est important de bien connaître les spécificités du secteur concerné et de suivre son évolution pour identifier les opportunités et les risques associés.

Les ETF obligataires

Les ETF obligataires sont conçus pour reproduire la performance d’un indice représentatif d’une catégorie d’obligations précise, comme par exemple les obligations d’État ou les obligations d’entreprises à haut rendement. Ils peuvent investir dans des obligations souveraines, des obligations municipales, des obligations d’entreprise ou encore des titres adossés à des actifs.

Avantages et inconvénients des ETF obligataires

Ce type d’ETF présente plusieurs avantages :

  • Une diversification par rapport aux actions : les ETF obligataires permettent de s’exposer au marché des obligations avec une volatilité généralement moins importante que celle des actions.
  • Un potentiel de revenu : les ETF obligataires peuvent générer des revenus sous forme de versement d’intérêts provenant des obligations détenues dans le portefeuille.

Néanmoins, ils ont aussi quelques inconvénients :

  • Un risque de taux d’intérêt : les ETF obligataires sont exposés aux fluctuations des taux d’intérêt, qui peuvent avoir un impact négatif sur la valeur des obligations qu’ils détiennent.
  • Un risque de crédit : certains ETF obligataires investissent dans des obligations émises par des entreprises ou des institutions financières ayant une notation de crédit moins solide, ce qui peut les exposer à un risque de défaut de paiement.

Les ETF thématiques

Enfin, les ETF thématiques sont des fonds qui investissent dans des entreprises liées à une tendance ou un thème précis, tels que l’énergie renouvelable, l’intelligence artificielle, l’éducation en ligne ou encore la mobilité électrique. Ils cherchent à capter la croissance et les opportunités offertes par ces secteurs en pleine expansion.

Avantages et inconvénients des ETF thématiques

Parmi les atouts de ces ETF, on peut citer :

  • Un accès facilité à des marchés en croissance : ces produits permettent de s’exposer facilement aux secteurs les plus prometteurs et innovants de l’économie.
  • Une diversification du portefeuille : en intégrant plusieurs ETF thématiques dans leur allocation, les investisseurs peuvent réduire leur exposition à des secteurs traditionnels et potentiellement plus volatils.

Cependant, ils présentent également quelques inconvénients :

  • Un risque de concentration : certains ETF thématiques peuvent être très concentrés sur un nombre restreint d’entreprises ou sur une zone géographique spécifique.
  • Des frais de gestion parfois élevés : du fait de leur stratégie d’investissement spécifique, les ETF thématiques peuvent afficher des frais de gestion plus importants que ceux des fonds indiciels classiques.