Pourquoi Lidl n’accepte pas les chèques ?

Photo d'un magasin Lidl

La chaîne de supermarchés Lidl est une marque commerciale d’origine allemande qui connaît un succès retentissant en Europe et aux États-Unis, grâce au profil commercial qu’elle a créé autour du style des produits et des services qu’elle propose. Avec un vaste réseau de magasins, les supermarchés Lidl sont l’un des principaux standards de la distribution en Europe.

Cependant, certains magasins Lidl appliquent depuis quelque temps une certaine restriction sur les moyens de paiement autorisés aux clients. Cela concerne notamment les chèques bancaires. En fait, le supermarché Lidl n’accepte plus ce mode de paiement. Si vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation où votre chèque bancaire a été refusé après un achat chez Lidl, vous vous demandez probablement pourquoi cela s’est produit. Découvrez les raisons ici. 

Le refus des chèques bancaires par Lidl : les raisons

Bien que les chèques soient souvent choisis comme une alternative aux virements bancaires et aux espèces, leur utilisation expose de plus en plus d’entreprises et de commerçants aux risques fiscaux et aux chèques impayés. Il est clair que le problème des faux chèques est de plus en plus présent en France. C’est pourquoi certains magasins Lidl refusent définitivement le paiement par chèque bancaire.  

De plus, l’acceptation des chèques complique les procédures liées à l’encaissement des paiements au point que même les magasins de la chaîne géante Lidl ne sont pas épargnés. Les opérations d’encaissement de chèques sont toujours enregistrées par la banque et les démarches bancaires ne sont pas toujours les plus simples à suivre. En acceptant les chèques bancaires, Lidl court aussi le risque que le chèque soit retourné ou déclaré perdu. En fait, un chèque mal vérifié peut entraîner un chèque impayé s’il est sans provision.

En savoir plus :  Comment est fixé le taux du livret ?

En effet, Lidl n’accepte plus les chèques afin de faciliter les procédures de paiement de ses clients et de réduire, si possible, ces risques, notamment le risque de chèque sans provision.

Est-il légal d’interdire les paiements par chèque aux clients ?

En France, la loi donne au commerçant le droit du refus de paiement par chèque bancaire. Les commerçants Lidl ne sont donc pas obligés d’accepter le paiement par chèque. Ce droit du commerçant à refuser les paiements par chèques bancaires est justifié par le risque de chèques impayés sans provision et de fraude lié à ce moyen de paiement.

En outre, le commerçant qui reçoit le chèque bancaire doit attester de l’identité de l’émetteur par la présentation d’une pièce d’identité officielle avec photographie. Le commerçant peut aussi exiger deux pièces d’identité avant d’accepter un chèque, à la condition que le client en soit clairement informé par un panneau apparent à l’entrée ou à la caisse du magasin.

Le client peut en effet choisir de ne pas permettre cette vérification de son identité et le commerçant quant à lui, est habilité à refuser le paiement par chèque si le client ne fournit pas de justificatif d’identité. Cependant, le commerçant acceptant le règlement par chèque bancaire sans avoir procédé au préalable à ce contrôle risque de voir sa responsabilité engagée en cas de vol ou de falsification du chèque.

En pratique, le droit qui permet au commerçant de refuser les paiements par chèque est inconditionnel tant qu’il le signale clairement. Ainsi, il convient de conclure que si la prohibition ou les conditions ne sont pas mentionnées quelque part dans l’établissement, le paiement au moyen d’un chèque reste envisageable a priori. En outre, il est fréquent que le commerçant subordonne les paiements par chèque à une somme déterminée, laquelle est également indiquée sur un panneau. De ce fait, le refus de paiement par chèques bancaires chez Lidl peut être parfaitement légal si ses clients sont vraiment informés.

En savoir plus :  Tout ce qu'il faut savoir sur le financement structuré

Quels sont les modes de paiement acceptés par le magasin Lidl ?

Cartes de crédit et de débit

Bien que Lidl n’accepte plus les chèques bancaires, il propose toujours les paiements par carte bancaire, qui sont tout aussi pratiques pour les clients. Les clients n’ont pas besoin de transporter de l’argent liquide ou un chéquier, et ils peuvent choisir de régler leurs achats en plusieurs fois ou en une seule caisse. 

Les cartes de crédit sont émises par une banque et sont liées à un compte bancaire sur lequel les paiements sont imputés. Cependant, le montant de vos achats chez Lidl au moyen de la carte bancaire n’a pas besoin d’être sur le compte, car elles vous permettent de faire votre achat et de rendre l’argent à une date ultérieure. Ce n’est pas le cas des cartes de débit, qui ne vous permettent de payer que si vous avez de l’argent.

Paiement en espèces 

L’argent liquide ne comporte aucun des frais associés à la vérification des chèques ou à l’acceptation des cartes de crédit. C’est pratique et la fraude est rare. Les services Lidl vous laissent donc régler vos achats et vos courses au moyen de ce mode de paiement.

Les paiements mobiles

Le paiement mobile est l’une des formes de paiement les plus populaires proposées dans les magasins Lidl. Il permet au client de payer en approchant son smartphone d’un point de vente, au lieu de l’approcher ou d’insérer votre carte de crédit.

Pour payer avec votre téléphone portable, vous devez télécharger une application qui vous permet de le faire et, comme ce moyen de paiement est en pleine expansion, plusieurs applications mobiles ont déjà été développées pour vous permettre de payer. Apple Pay est l’application qui permet aux utilisateurs d’iPhone de payer leurs courses avec un smartphone. Lidl offre à ses clients la possibilité de l’utiliser. Google Pay est l’autre application de paiement mobile la plus utilisée.

En savoir plus :  Tout savoir sur le contrôle fiscal d'un particulier

Avis de la rédaction 

L’acceptation des chèques bancaires devient de plus en plus risquée dans les magasins Lidl et pour les autres commerçants. Bien avant, le refus du paiement par chèque bancaire dans les magasins Lidl, l’utilisation des chèques bancaires par les clients pour le paiement des achats n’était plus aussi fréquente qu’avant. Cependant, la véritable raison du refus de l’interdiction du mode de paiement par chèque bancaire est l’émission frauduleuse de chèques par certains clients, ce qui entraîne des chèques impayés, et donc des pertes pour l’enseigne Lidl.

Toutefois, après un achat chez Lidl, vous avez toujours d’autres services ou moyens de paiement à votre disposition, notamment le paiement sans contact, les cartes de visa et de crédit et bien d’autres.