Quels sont les avantages de recruter un alternant ?

Sommaire

En France, avec la hausse des contrats d’apprentissage et de professionnalisation signés en 2020 (500 000), une progression exponentielle des signatures au 1et 2ᵉ semestre en 2021, l’alternance connaît un véritable engouement. Une formation en alternance présente de nombreux avantages. Il permet aux jeunes d’appréhender le monde professionnel, d’acquérir des compétences et des expériences de travail d’un ou deux ans tout en poursuivant leurs études. Pour les entreprises, les avantages de l’alternance sont de plus en plus appréciés par les professionnels et les recruteurs. Il apporte de nouvelles visions, facilite le recrutement et c’est une démarche citoyenne.

Qu’est-ce que l’alternance ?

L’alternance est le système de formation qui permet d’obtenir une qualification ou un diplôme professionnel en alternant périodes de travail en entreprise et périodes d’enseignement général, professionnel ou technologique.

Les deux types de contrats de travail en alternance qui existent sont:

  • Le contrat d’apprentissage ;
  • Et le contrat de professionnalisation.

Le contrat de travail en alternance permet à l’étudiant de bénéficier d’un salaire tout en se préparant pour l’obtention de son diplôme.

Plusieurs autres avantages spécifiques s’appliquent en fonction du type de contrat:

Contrat d’apprentissage

Les aides contenues dans le contrat d’apprentissage sont:

  • Diverses aides pour accueillir des alternants en situation de handicap ;
  • Du crédit d’impôt pour l’apprentissage ;
  • Des aides uniques pour les entreprises qui emploient moins de 250salariés.

La prise en charge de la formation pédagogique des responsables des candidats en contrats dans l’entreprise et des maîtres ou tuteurs d’apprentissage par la cotisation à la formation professionnelle continue.

Contrat de professionnalisation

En ce qui concerne le contrat de professionnalisation, il y a:

  • L’exonération totale des cotisations patronales si votre alternant est âgé plus de 45ans ;
  • Allègement des cotisations patronales pour les allocations familiales et les assurances sociales ;
  • Une aide spécifique pour les entités qui emploient au moins 5% d’employés en alternance.

Les avantages de recruter un alternant en entreprise

Pour les entreprises, recruter un alternant présente plusieurs avantages.

En savoir plus :  Droit social : Les obligations à respecter selon les effectifs de votre entreprise

Un regard neuf sur l’entreprise

Avoir un alternant dans une équipe permet d’apporter un regard neuf et de nouvelles compétences à l’entreprise. La formation scolaire, programmée en fonction de la transformation du marché, donne à l’alternant des connaissances en rapport avec l’actualité. En termes d’outils technologiques, cela peut servir l’entreprise. L’alternant apporte également une nouvelle dynamique, un regard extérieur sur le fonctionnement interne et sur le travail.

Recruter un alternant est une opportunité pour le maître d’apprentissage ainsi que les différents salariés de l’entité de rafraîchir leurs connaissances. Ils seront constamment en contact avec des dispositifs pédagogiques récents, des méthodes et outils innovants fraîchement acquis par le jeune pendant sa formation.

Un excellent moyen pour pré recruter

Recruter un alternant en entreprise représente une première étape à l’embauche. Former un jeune à l’alternance, revient à préparer à long terme le recrutement d’un salarié intégré à votre entreprise et familiarisé avec vos méthodes de travail.

Durant le temps que va durer le contrat, vous avez le temps de former, d’évaluer, de juger et d’accompagner votre alternant. Grâce aux diverses compétences, au savoir-être et au savoir-faire acquis au cours de la formation, votre alternant deviendra un collaborateur performant et opérationnel.

Le recrutement en alternance est un excellent moyen de Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Elle permet de répondre à un besoin présent, mais aussi d’anticiper et de donner le temps à l’entreprise de préparer une embauche. Un contrat d’alternance peut être considéré comme un investissement ou une période d’essai en vue de préparer un recrutement en CDI.

Il permet une embauche basée sur la confiance et sur de réelles compétences maîtrisées. Cela est une solution à prendre en compte pour les postes pour lesquelles l’entreprise rencontre des difficultés de recrutement.

Un coût salarial limité pour la société

La maîtrise des coûts salariaux constitue un atout indéniable pour les recruteurs. Recruter un alternant est peu onéreux que d’embaucher un collaborateur en CDI ou en CDD. En alternance, la rémunération minimale est inférieure à celle d’un salariat classique. Elle correspond à un pourcentage du SMIC, calculé en fonction de l’âge de l’alternant et de son niveau de qualification à la signature du contrat.

En savoir plus :  Ce qu'il faut savoir sur les sociétés écrans

Pour les moins de 26ans, la rémunération est de 27 à 78% du SMIC pour le contrat d’apprentissage et de 65 à 80% du SMIC pour le contrat de professionnalisation.

Pour les plus de 26ans, la rémunération est de 100% ou plus selon la convention collective.

L’entreprise profite d’autres avantages financiers:

Pour les frais de formation du salarié, l’entreprise bénéficie d’un financement pris en charge par l’OPCO.

L’indemnité de rupture n’est pas due à la fin du contrat quand le contrat d’apprentissage ou le contrat de professionnalisation prend la forme d’un CDD.

L’alternant ne fait pas partie de l’effectif. Cela évite de franchir les seuils qui pourraient déclencher des obligations comme le paiement de nouvelles contributions sociales et cotisations, la mise en place d’un CSE.

Un potentiel futur collaborateur

Former un alternant fait de lui un salarié corporatif et impliqué au sein de l’entreprise. En alternance, l’entreprise prépare ses potentielles recrues en anticipant les besoins en ressources humaines sur le long terme.

Les alternants sont des personnes prêtes à recevoir des missions, compréhensives et autonomes face au monde de l’entreprise. Après son expérience en tant qu’alternant, vous pouvez choisir de l’intégrer à votre effectif en contrat CDI ou CDD. L’avantage est qu’il sera en mesure d’effectuer plus rapidement les tâches à lui confier.

L’ouverture du droit à des primes, des avantages fiscaux et à des aides

Afin de diminuer le coût de l’alternance et compenser les efforts consentis pour la formation et l’accompagnement de l’alternant, le gouvernement a instauré des exonérations et des aides. En voici quelques-uns:

En savoir plus :  Guide complet sur l'utilisation de la méthode OKR au sein d'une entreprise

Un crédit d’impôt pour les entités qui sont soumises au régime réel d’imposition et qui emploient un alternant pendant plus d’un mois.

L’exonération partielle ou totale des cotisations sociales selon la taille de l’entreprise.

Jusqu’à la fin de l’année2022, une aide financière exceptionnelle d’un montant de 5 000euros pour un alternant mineur ou de 8 000euros pour un alternant majeur a été envisagé par le gouvernement. Cette aide entre dans le cadre du plan « 1 jeune, 1solution » pour l’embauche d’un alternant qui prépare un diplôme du CAP au Master2.

Une démarche citoyenne

Recruter un alternant dans votre entreprise, c’est participer à l’insertion professionnelle des jeunes. Un enjeu majeur au regard des problématiques d’emploi. Selon certaines statistiques, quatre alternants sur cinq trouvent un emploi au terme de leur contrat.

En conciliant l’enseignement théorique de l’école à la pratique en entreprise, le dispositif permet d’augmenter l’employabilité des jeunes sur le marché de l’emploi. Détaché de la vision trop scolaire, les alternants possèdent les qualités requises et sont plus aptes à intégrer une entreprise.

L’embauche d’alternance est pour les jeunes des expériences irremplaçables, très enrichissantes et très valorisées sur un curriculum vitae. Il leur permet d’apprendre un métier et de l’intégrer à la vie. Il leur permet également d’acquérir une première expérience professionnelle très prisée par les futurs employeurs.

L’alternance s’adresse à tous les secteurs d’activité

Quand on parle de l’alternance, on pense le plus souvent à des métiers techniques ou manuels comme ceux de l’artisanat, de la maintenance et du bâtiment. Ce ne sont pas des secteurs d’activités qui recrutent plus des alternants. Plusieurs autres secteurs d’activités du tertiaire (l’audit, l’assurance, l’informatique, la banque, le conseil) et les secteurs de la distribution, du social, de la logistique, de la santé et de l’énergie recrutent des alternants. L’alternance concerne aujourd’hui toutes les entreprises et tous les secteurs d’activités.