Quel plan d’action pour une maison zéro déchet ?

Quel plan d’action pour une maison zéro déchet ?

Il ressort des récents chiffres que la production journalière de déchets ménagers par français s’élève à 1.4 kg. Bien qu’il y ait une légère amélioration, nous pouvons nettement faire mieux en intégrant dans notre quotidien une routine zéro déchet en famille. Cela passe principalement par l’abandon des accessoires à usage unique dans les pièces où l’on en consomme le plus à la maison. Voyons en détails le plan d’action à mettre en œuvre pour une maison zéro déchet.

Comment passer à une salle de bain zéro déchet ?

La salle de bain est l’une des principales pièces où l’on est enclin à consommer des emballages superflus et des produits ayant une durée de vie considérablement courte. La réduction de leur impact environnemental se résume à l’adoption d’articles naturels, réutilisables et tout aussi performants. Vous en trouverez sur une boutique zéro déchet comme Takaterra.

En premier lieu, pensez à limiter le gaspillage de bouteilles de shampoings et autres produits de soins en privilégiant les cosmétiques solides. Ils sont zéro déchet et voués à une plus longue utilisation. Le shampoing solide zéro déchet, à l’instar du savon solide, propose une composition purement naturelle, son utilisation est tout aussi simple.

Au-delà du shampoing et du savon solide, voici quelques alternatives durables et saines aux produits généralement utilisés en salle de bain :

  • la brosse à dent en bambou : elle remplace son équivalent en plastique parfois composé de BPA, une substance toxique. Son manche en bambou annihile la prolifération de bactéries, les soins dentaires sont accentués par ses fibres souples en poils de sanglier.
  • les cotons-tiges en bambou, métal ou l’oriculi : alternatives zéro déchet au cure-oreille jetable en plastique, ils sont naturels, lavables et peuvent servir sur une longue durée.
  • le déodorant solide : il est purement écologique et invisible une fois passé sous les aisselles. De plus, le déodorant solide zéro déchet ne cause aucune irritation.
  • le dentifrice solide zéro déchet, il appartient à la famille des cosmétiques solides ; hormis l’avantage écologique, il est plus économique parce que plus viable qu’un dentifrice classique. Il prend moins de place, ce qui facilite son transport et le rend parfait pour une salle de bain minimaliste.
  • les lingettes démaquillantes réutilisables : elles sont lavables et pratiques pour vos voyages. Elles ne laissent aucune trace ni brûlure sur la peau.

Une adoption progressive de ces accessoires zéro déchet favorisera une salle de bain écologique dépourvue de produits chimiques et emballages polluants.

Comment pratiquer le zéro déchet en cuisine ?

L’Agence de la transition écologique ADEME indique que la production annuelle de déchets alimentaires par français est de 20 kg, dont 7 kg de produits non déballés. Au-delà de l’encombrement des poubelles, ce gaspillage porte un important préjudice à l’environnement. Vous feriez au passage plus de bien à votre portefeuille en adoptant les incontournables du zéro déchet en cuisine notamment :

  • les bocaux en verre : ils conservent durablement vos tartines, jus, confitures et toute sorte de denrée alimentaire. Le bocal en verre zéro déchet ne retient pas d’odeur et freine la migration de substances dans les aliments. Il prend moins de place en cuisine, sa matière est recyclable à l’infini.
  • le sac à vrac : allié zéro déchet pour vos courses à l’épicerie de vrac ou au magasin bio. Tout comme les bocaux en verre, il propose des tailles variées en fonction de son usage. Le sac en tissu réutilisable est habituellement confectionné à base de coton bio, il est lavable à la machine. Vous pouvez y ranger les fruits, céréales, pains, viennoiseries…
  • l’essuie-tout lavable, alternative zéro déchet au sopalin jetable, il possède une importante capacité d’absorption. L’essuie-tout lavable s’utilise à table comme substitution aux serviettes en tissu sur une table dressée. L’on peut également s’en servir pour le nettoyage d’une saleté au sol. Concrètement l’essuie tout lavable remplit toutes les tâches traditionnelles du papier absorbant jetable, sinon plus à la différence qu’il est écologique, réutilisable et donc plus économique.
  • le tissu enduit de cire d’abeille bee wrap est le parfait moyen de substitution zéro déchet au papier aluminium ou au film alimentaire. Il est possible de s’en servir pour envelopper directement les aliments avant de les mettre au frigo. Néanmoins il est déconseillé de le laisser au contact direct des viandes ou poissons, veillez plutôt à poser la viande dans un contenant sain avant d’envelopper ce dernier de votre bee wrap zéro déchet. Il peut servir en cuisine pendant tout une année à condition d’être lavé régulièrement.
  • la gourde en inox est zéro déchet, réutilisable et change des bouteilles d’eau jetables qui encombrent les poubelles.
  • enfin, pour le ménage, investissez dans un torchon en micro-fibres pour le dépoussiérage et dans des liquides vaisselles écologiques sans produits chimiques.

Vous vous rendrez vite compte que l’abandon des accessoires à usage unique en cuisine au profit de ceux qui sont réutilisables dégagera votre poubelle mais vous fera économiser bien plus que d’habitude.

Vous voilà un peu plus renseignés sur les accessoires utiles à l’adoption d’une philosophie zéro déchet en famille. Ces outils sont à la fois écologiques, pratiques et bien plus économiques. Pour rappel il est capital d’observer les consignes de conservation et entretien de ces alternatives zéro déchet, il y va de leur durabilité.